Historique

Le projet  des Jardins Familiaux a été élaboré dans une perspective d’évolution constante et structurante.

 L’année 2008 a été consacrée à la mise en place effective de ce projet : consultation des habitants (premier semestre), attribution des 41 parcelles individuelles (juin 2008), constitution du Comité des jardiniers et élection des représentants au Comité de pilotage, validation du règlement intérieur, remise des clefs aux jardiniers (fin 2008), ouverture effective des Jardins, accompagnement technique par les Services de la commune : espaces verts, voirie, par nos partenaires associatif, la Fraternité Salonaise , le Centre social Mosaïque, l’ADDAP (chantier éducatif), les commerces du territoire.

L’année 2009 a permis l’aménagement, l’appropriation des Jardins par les habitants  dans une dynamique partenariale et du lien social. L’inauguration des Jardins a eu lieu le 23 mai par le maire de Salon de Provence.

Les actions menées sur les Jardins en 2009 : ateliers jardinage avec les Jardiniers de France (pour les jardiniers),  animations « jardin » avec les écoles et centres sociaux sur la parcelle collective, lecture champêtre, animations nutrition – santé (atelier diététique avec utilisation des légumes cultivés sur le jardin)…ont permis l’investissement et l’appropriation du lieu par les habitants.

 L’année 2010, elle,  a permis de renforcer et prolonger nos actions à différents niveaux :

  • Développement de notre partenariat
  • Renforcement de nos compétences internes pour améliorer notre accompagnement des jardiniers et l’animation de la parcelle collective
  • Mise à disposition des jardiniers et de ses adhérents, une présence humaine et technique permanente sur les Jardins (soit 2,5 jours par semaine)
  • Aménagement et entretien de la parcelle collective
  • Mise à disposition de la parcelle collective à d’autres associations ou institutions (visite des écoles..)
  • Animation d’événements et de manifestations favorisant le lien social, l’ouverture des Jardins à d’autres quartiers (forums, Fraich attitude…)
  • Education à l’environnement et au développement durable (atelier compost,…rallye santé.)

 En 2011, les Jardins du Vieux Moulin sont rentrés dans le réseau départemental de compostage, coordonné par le GERES

Le GERES – Groupe Énergies Renouvelables, Environnement et Solidarités – est une association à but non lucratif, créée en 1976 au lendemain du premier choc pétrolier. Aujourd’hui, plus de 185 collaborateurs conduisent des projets de développement durable innovants, en France et dans 12 pays en voie de développement. Préserver l’environnement, limiter les changements climatiques et leurs conséquences, réduire la précarité énergétique et améliorer les conditions de vie des populations les plus pauvres : tels sont les défis de notre temps.

Ateliers de compostage gratuits pour tous les âges dans 8 jardins associatifs des Bouches du Rhône, dont Salon de Provence.

Tous les premiers mercredis du mois, atelier gratuit ouvert à tous. Des journées de sensibilisation, informations sur des stands (Fraich’attitude Jardins en fête…) ateliers spécifiques à destination des scolaires.

Cette opération de sensibilisation et de formation  au compostage domestique est financée par le Conseil Général des Bouches du Rhône et l’ADEME (Agence De l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie) et l’Agglopôle Provence.

Les bilans des trois premières années nous a permis de mesurer l’impact positif du projet des Jardins sur le quartier en termes d’apaisement des tensions, d’autonomie alimentaire mais aussi d’implication dans la vie du quartier.

Notre travail autour de l’engagement citoyen,  par la mise en place notamment  d’actions autour de  l’éducation à l’écologie et à la santé, a  reçu un accueil positif auprès de nos adhérents et de nos partenaires et nous a confirmé  l’intérêt et la pertinence de  prolonger ce type d’action, de consolider notre action autour de l’éducation à l’environnement en professionnalisant notre pratique et en développant notre expertise, de développer un projet partagé et mutualisé autour de  la parcelle collective en y intégrant l’ensemble des partenaires. C’est pourquoi au vu de l’évolution positive du projet et de la technicité nécessaire à sa mise en œuvre, en accord avec l’ensemble de la gouvernance des Jardins, le CAVM a recruté un Animateur environnement dès l’année 2012.

Les jardins du vieux moulin aujourd’hui…

Les Jardins du Vieux Moulin, inaugurés en 2009 sont devenus un véritable poumon vert en plein cœur d’une zone urbaine sensible. Ils sont aujourd’hui un outil écologique et social visant à améliorer la vie du quartier. Espace de verdure en milieu urbain, ils permettent également une pratique respectueuse de l’environnement grâce à la culture de produits variés et de bonnes qualités.

Gestionnaire des Jardins, le CAVM inclus, dès la mise en œuvre du projet, la notion de développement durable et d’éducation à l’environnement dans ses objectifs.

C’est par cette approche que le CAVM a associé à partir de cet outil de développement social, les questions de développement durable à son projet associatif.

Le développement durable n’est pas conçu comme une orientation à part mais représente un axe transversal du projet global de l’association.

Ainsi, en d’autres termes, le CAVM travaille sur l’environnement via le lien social et crée du lien social autour du thème de l’environnement

 Le CAVM peut compter sur différents moyens pour mettre en place les actions liées à l’environnement :

  • Un lieu mis à disposition par la Ville,
  • 40 parcelles individuelles attribuées à 40 familles du quartier (soit 2300 m2 cultivés)
  • Une parcelle collective aménagée en parcelle pédagogique (soit 2000 m2 dont 500 m2 cultivés)
  • Une zone pédagogique de compostage,
  • Plusieurs composteurs domestiques répartis sur le siège de l’association et sur la parcelle
  • Une cuisine solaire, un four solaire
  • Du matériel de jardinage divers

1 Motoculteur, 1 Broyeur à bois, petit outillage  de jardinage pour adultes et enfants

  • Du matériel d’animation pour le développement durable
  • Une vingtaine de livres de référence
  • Une serre bioclimatique
  • Des toilettes sèches

 Autours d’actions spécifiques :

Gestion et Animation d‘un jardin familial de développement social dans le cœur du quartier de la Monaque.

Le jardin contient :

  • 40 parcelles accueillant les jardins de 40 familles habitant la Monaque
  • Une parcelle collective aménagée en parcelle pédagogique qui accueille des projets, des partenaires, les centres sociaux, les écoles, le CCAS, l’ADAMAL…

Mise en place d’activités de sensibilisation et d’animation :

  • Compost domestique et lombricompostage
  • Cuisine solaire
  • Biodiversité et culture potagère
  • Bonnes pratiques de jardinage

Compétences sur des thématiques spécifiques :

  • Biodiversité-respect de l’environnement
  • Réduction des déchets à la source
  • Respect de l’eau
  • Gaspillage alimentaire
  • Santé nutrition « fruits et légumes »

Autour de partenariats structurés :

 La Mairie de Salon, l’AAGESC, l’ADAMAL, le CS Mosaïque, MDA, NEJMA, la Ludothèque, Salon Action Santé, le Collège Joseph d’Arbaud, l’école François Blanc, la CAF, l’Agglopôle, le GERES, l’école élémentaire Lurian… pour exemple 23 institutions partenaires lors de la journée porte ouverte.

Avec une participation à des réseaux spécifiques :

Le CAVM fait partie du réseau compostage au jardin, réseau départemental réunissant différents  acteurs de la sensibilisation et de l’animation autour du compostage domestique et de proximité.

Ce réseau permet au CAVM une mise en commun de connaissances et de matériel spécifique autour du sujet du compostage. Il fait bénéficier à l’équipe salariée de formation interne spécifique et  il étend l’activité  du Vieux Moulin dans le reste du département.

Le CAVM est également affilié au Réseau des Jardins Solidaires Méditerranéens. Le réseau régional compte aujourd’hui 50 jardins solidaires et une vingtaine de structures ou de personnes ressources qui gravitent autour de ses activités. Celles-ci (rencontres, échanges, visites de jardins…) ont pour but de développer nos connaissances, nos savoir-faire par l’échange réciproque de nos expériences. Ce réseau fait  lui-même fait partie d’un réseau d’amplitude nationale : Le Jardin dans tous ses états.